Présentation

LES RENDEZ-VOUS DES 55 ANS ET +

offrent aux personnes de plus de 55 ans la possibilité de :

Faire de nouvelles connaissances

Découvrir de nouveaux centres d’intérêts

Continuer à s’enrichir intellectuellement

Garder son corps en bonne santé le plus longtemps possible

en proposant notamment des ateliers, conférences, cours et sorties culturelles.

 Gestion

Les Rendez-vous des 55 ans et + sont gérés et administrés par des bénévoles.

Les tâches se répartissent entre les membres du comité dans un esprit d’ouverture et d’innovation.

 Membres du comité en 2017

Jacqueline DE BAY,    Eliane ROCHAT,       Lise WYLER

 Historique
Les Rendez-vous des 55 ans et + de Thônex sont nés en 2007.

L’année précédente, Jacqueline De Bay quitte la vie professionnelle et comme elle ne veut pas rester inactive, elle prend des cours d’informatique. Puis, elle participe à des leçons de danse avec Claude Golovine et suit des conférences, notamment celles du professeur Charles-Henri Rapin, spécialiste en gériatrie. Elle fait de nouvelles rencontres et entre dans le monde des seniors avec beaucoup d’intérêt.
Partant de ces découvertes, elle souhaite créer des activités dans sa communes, pensant à juste titre que les aînés suivront plus volontiers des animations de proximité. Elle se lance dans l’aventure. Sollicité, le professeur Rapin propose une suite de conférences. S’y ajoute les cours de danse de Claude Golovine, puis de nouvelles technologies avec Franck Vasseur. Avec toujours le souci d’être en phase avec les seniors.
Le Conseil administratif de Thônex, séduit par cette initiative, met un local à disposition et accorde un soutien financier. Un programme étoffé démarre à l’automne 2007. En hiver, les cours se développent avec l’atelier mémoire de Michèle Michellod. Toujours fidèle, le professeur Rapin donne des exposés sur le vaste sujet de la santé et du bien-être du 3ème âge. Malheureusement, son décès subit en juillet 2008 prive Les Rendez-vous des 55 ans et + de la collaboration et de l’amitié d’une personne exceptionnelle.
Malgré tout, le comité, qui vient d’être constitué, décide que les ateliers, les rencontres et les cours continueront comme prévu. Depuis, l’équipe des intervenants s’est élargie et les activités se sont multipliées : visites culturelles et historiques, atelier d’écriture, environnement, santé, etc.
Des sujets délicats ont été débattus : « mes directives anticipées », « les droits de la personne », « entre souffrance et douleur », « la maltraitance », « la malnutrition », « le cancer du sein », « l’isolement social « , pour ne citer que ceux-là.
Il faut encore parler des sorties : Salève, Jardin botanique, Vieux Carouge, musées, sites archéologiques, manufacture de chocolat, caves et vignes … 
Le panorama est vaste et il ne tient qu’à vous de l’étendre avec vos propositions.      

Lise Wyler 

Fête du 5ème anniversaire,  2007 – 2012  

La vie commence à 55 ans !   

Aujourd’hui, grâce aux progrès de la science et de la médecine, l’allongement de l’espérance de vie a augmenté aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Il est  indéniable que les Seniors représentent une force importante. Ils souhaitent être utiles et désirent participer activement à la vie contemporaine. La retraite n’est plus subie, mais bien vécue, si possible en bonne santé. Toutefois, l’âge venant, les fragilités se font plus nombreuses. Fêter ses 64 ans pour les uns et ses 65 ans pour les autres, c’est déjà du bonheur. Cette chance là, tout le monde ne l’a pas. La retraite, ce n’est pas la fin de la vie active, mais au contraire le tremplin vers de nouveaux horizons. Avancer sur le chemin d’un vieillissement réussi peut-être une belle aventure humaine.
« Bien vieillir, c’est bien manger et bien bouger » répétait notre regretté ami, spécialiste en gériatrie, le Professeur Charles-Henri Rapin. Et, ajoutait-il, « il faut rire et continuer d’aimer». Nous avons aussi une pensée émue pour le Professeur Charles-Henri Rapin, ami de la première heure et qui nous a tant apporté.
A Thônex, les retraités jeunes ou moins jeunes, aiment bien manger et bien bouger. Ils aiment aussi s’enrichir intellectuellement, découvrir de nouveaux centres d’intérêts, cultiver les relations humaines, donner du sens à leur vie.
Prendre le temps de se rencontrer et communiquer permet de tisser des liens de proximité, de rompre la solitude.
C’est pourquoi nos cours et nos conférences touchent de nombreux domaines : danse, nouvelles technologies, atelier réveil-mémoire, etc. Nous avons élargi l’éventail des propositions avec des sorties culturelles ou encore des ateliers d’environnement.
Le dynamisme de cette gamme d’activités est dû en grande partie à son évolution constante, ce qui semble répondre aux intérêts et aux nouveaux modes de vie des aînés.
Le Conseil administratif, en marquant sa volonté d’offrir à ses Seniors une place dans la communauté et un rôle à y jouer, l’a bien compris.
En effet, alors même que Les Rendez-vous des 55 ans et + n’étaient qu’un projet, nos magistrats ont d’emblée encouragé sa création.
C’est ainsi que, depuis l’automne 2007, nos autorités soutiennent financièrement nos programmes et mettent gracieusement à disposition des locaux.
Ils nous ont vraiment fait confiance et sont étroitement associés à cette belle réussite.
Mesdames Claude Golovine, professeur de danse, Michèle Michellod, animatrice des Ateliers réveil-mémoire, de Messieurs Franck Vasseur, formateur en nouvelles technologies et Hans-Peter Graf, ancien secrétaire de feu le Professeur Rapin et actuel secrétaire de la Plate-forme des associations d’aînés de Genève ont été nos premiers partenaires. Chacun à sa manière, depuis cinq ans, contribue à la bonne marche et à la réussite de notre association.
C’est donc avec beaucoup de satisfaction que nous contemplons le temps écoulé. Nous allons continuer dans la même voie, avec des offres toujours plus étoffées.                     

14 mai 2012         Jacqueline De Bay